A l'abordage pour vivre une aventure de Pirate !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Espace d'Anaïs

Aller en bas 
AuteurMessage
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Espace d'Anaïs   Mar 1 Jan - 20:23

Voila, j'ai l'inspiration qui me titille xD Donc j'vais ecrire une fiction.
Le debut sera similaire à la precendante, mais pas l'histoire =)

-----------------------------------------------------------------

Natalie Portman ( dans ma fic entre pote, c'est moi même) => Davrotern
Orlando Bloom => Irashoïe
Keira Knightley ( dans ma fic etre pote, c'est ma best) => Galackt.
Jake Gyllenhaal => Iorgon.
Hayden Christensen => Sorang. ( prononciation => sorangue )
Goeffrey Rosh => Le roi du Royaume Des Elfes noirs, Royaume nommé Gorate. Il est le père de Davrotern, promise au trone.
Johnny Depp ( en plus agé ) => Le Roi du royaume des Elfes nobles, Royaume nommé madrozern.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 1 Jan - 20:58

Chapitre Premier





Nous sommes en l’an 1120. Le monde est divisé par deux Royaumes Elfique qui avaient été en guerre durant 2 siècles. Aujourd’hui, la paix régnait, mais l’âge de la Piraterie risque de touchée à sa fin.
En effet, tout Elfes confondus rêve d’un génocide complet de Pirate, qu’ils disparaissent à jamais des eaux du monde entier.
Le Royaume des Elfes noirs, Elfes d’une cruauté extrême, sanguinaires et malsains, dont les males étaient assoiffés de sang de vierge pour survivre, était gouverné par le Roi Sofhërn, dont la fille, Davrotern était promise au trône. Cette dernière était amoureuse d’un Elfe noir, sans doute le plus cruel de tous : Irashoïe.
Quant au Royaume des Elfes nobles, des êtres gentils et solidaires, était gouverné par le Roi Gackt, dont la fille Galackt, était promise à un Elfe noble, nommé Iorgon.



- Iorgon, dit Galackt, est ce que vous pensez que le Sofhërn pourrait lancer son vaisseau sur notre ville ?
- Je ne puis vous répondre chère Galackt. Le Gorath d’Argent est un vaisseau que nulle flotte ne pourrait couler.
- Pourtant la paix avait été promise.
- La vengeance Galackt …
Iorgon avait passé sa main sur la joue de sa fiancée, avant de partir vers le port, qui se trouvait non loin de la forteresse du Roi.
- Amiral, dit Iorgon, veuillez préparer mon navire je vous pris.
- Bien Monsieur.
Iorgon était monté à bord de son navire, avec son équipage. Le bateau sortit du port, sous le regard angoissé de Galackt, qui regarder se triste spectacle de sa fenêtre.

Le navire naviguait sur des eaux calmes, peut ridées de l’océan Atlantique.
- Tout est bien calme Monsieur Iorgon …
- Trop calme à mon goût …
Iorgon se méfiait tout le temps du calme des eaux, cela annoncer généralement un danger.
- NAVIRE EN VU
- Le Gorath d’argent …
Iorgon eut à peine le temps de se retourner qu’il se trouva nez à nez avec le capitaine du Gorath d’argent. Irashoïe…

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 1 Jan - 21:16

Chapitre II

Davrotern marchait dans la foret sombre et danse, trouvant une taverne. Elle y entra et vit le patron.

- Monsieur, j’ai besoin de renseignement.
- Sa dépendra du prix.

Davrotern enleva sa capuche, laissant apparaître son visage.

- Davrotern … Veuillez m’excuser madame …
- Où se trouve Irashoïe ?
- Je n’sais point …
- Où-SE-TROUVE-I-R-A-S-H-O-I-E ?
- Je vous en conjure, ne déchaînez pas votre colère dans mon humble taverne. Irashoïe est parti en mer. C’est tout s’que je sais.

Davrotern serra les poings, avant de les ouvrir, laissant apparaître la paume de ses mains. La taverne tremblait, et le toit commençait à s’effondrer.

- ARRETEZ ! Je vais tout vous dire !
Davrotern arrêta alors le sort qu’elle avait lancé, regardant l’homme.
- Mr Irashoïe est parti en mer, afin d’attaquer les Elfes Nobles, notamment Iorgon.

Davrotern partie en courant. Elle courrait dans la foret, cherchant l’endroit secret d’Irashoïe. En effet, ce dernier possédait une arme qui pouvait détruire un village entier en une fraction de seconde : le dragon noir.
Lorsqu’elle arriva devant, elle s’approcha du Dragon.

- Du calme, je ne te veux pas de mal.

Elle s’approcha du dragon, posant une main sur ses écailles tranchants.

- Tous les deux, nous devons aller sauver ton maître. Il est en dangé.

Elle monta alors sur le dragon qui se mit à voler, de ses grandes ailes. Il survolait la foret, afin d’atteindre les cotes pour survoler la mer.



- Iorgon … Mon petit Iorgon. Enfin je te trouve, après plus de trois jours à naviguer sur des eaux trop calmes.
- Irashoïe, tu n’es qu’un Elfe cruel, et je te le conjure, quand ton heure viendra, je me pencherai sur ton cadavre en souriant.
- Tu m’as l’air bien sur de toi.

Irashoïe deguena son épée, la pointant vers Iorgon, mais un bruit assourdissant se fit entendre. Irashoïe plissa les yeux, en ayant reconnu son Dragon, avant d’avoir le cœur serré, lorsqu’un boulet de canon avait transpercé le corps de sa bête, laissant son cadavre tombé dans l’eau. Davrotern n’avait pas réussi à éviter le boulet de canon. Elle battait de ses propres ailles, regardant Irashoïe, qui était reparti sur son navire.

Arrivé devant la forteresse, Irashoïe tirait Davrotern par le bras, qui n’arrivait pas à suivre ses pas rapides.
Il l’avait presque jeté dans la chambre, avant de fermer à clef derrière lui.

- MAIS QU’EST-CE QU’IL T’AS PRIT PAUVRE IDIOTE ? A CAUSE DE TOI, MON DRAGON EST MORT
- Mais j’avais peur pour toi, lorsque j’ai su que tu étais parti à la recherche de Ior…
- MAIS JE N’AI PAS BESOIN DE TOI POUR MA SURVI.

Irashoïe avait fait tombé Davrotern sur le lit, sur le ventre. Il s’était mit à califourchon sur elle, caressant les ailes de Davrotern en lui murmurant à l’oreille.

- Tu seras punie Davrotern.

Davrotern écarquilla les yeux avant de battre des ailes. Mais Irashoïe les avait attrapé, avant de tirer dessus, de plus en plus fort, jusqu’à ce que les ailes s’arrachent du dos de la jeune femme qui avait hurlé de douleur. Il s’était relevé, la laissant tomber à terre. Il était parti vers une petite commode, ouvrant alors un tiroir, y sortant un fouet mortel. Qui qonque se trouver menacer de se fouet mourrait, ou souffrait à vie. Il avait une particularité, le long fil de fer était fait avec les écailles longues et pointues du dragon d’Irashoïe. Davrotern eut le souffle coupé, elle ne put se relever.

- Je t’en prit Irashoïe, pas sa.
- Si tu ne veux pas être soumise au châtiment de se fouet, tu seras soumise à mon désir. Tu seras mon jouet Davrotern.

Il avait donné un grand coup de fouet sur le pauvre corps de la jeune femme, en guise de conclusion. Davrotern sera la jouet d’Irashoïe. La pauvre femme pleurait de douleur. Une longue trace parcourait son corps, qui ne tardait d’ailleurs pas à saigner, en plus de ses deux entailles du dos, où des longues ailes y étaient encore il y a quelques minutes.

- Je peux remplacer ta douleur par une autre, plus douce, plus cruel, plus … amoureuse.

Il s’était retourné vers elle, la prenant alors dans ses bras avant de l’allonger sur le lit, il resta debout, tout en déboutonnant les boutons de sa chemise d’Elfe, regardant Davrotern d’un regard malicieux.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Turner
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1868
Age : 26
Localisation : sur le Black Pearl
Emploi : Pirate
Amour : William Turner
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 1 Jan - 21:53

Moi j'adore beaucoup beaucoup .... ! Very Happy

_________________

° o O 0 O o ° - Femme de Will et l'aime plus que tout - ° o O 0 O o °
{ - + - Maman de deux anges - + -}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates-of-caribbean.forumactif.com
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Dim 13 Jan - 20:39

Chapitre III

Le soleil se levait doucement sur la ville de Gorate. Centre du Royaume des Elfes Noirs. Eurotathiate, le père de Davrotern était malade, il avait été empoisonné par une fleche mortelle, l'ammenant vers une mort lente et douloureuse. C'était par cela qu'il emmenerait sa fille au trone, où elle sera promise Reine, gourvernante du Royaume.

Davrotern était debout, nue, enroulée dans un doux drap de soie, près de la fenetre, où elle avait une main posé sur celle-ci, la tête basse. Ce soir, le Roi avait prevu un grand bal avec tous les grands Elfes et Humains du Royaume. Plus de 500 personnes étaient conviées à cette fête.

Irashoïe se reveilla doucement, sans faire de bruit. Lorsque Davrotern s'était retournée, elle se retrouva nez à nez avec cet homme. Il avait mit une main sur l'une des entailles de la jeune princesse, là où de magnifiques ailes vertes et dorées y étaient la veille. Davrotern poussa un legé cri de douleur.

Irashoïe eut un sourire amusé : Tu as bien dormi Davrotern ?

La jeune Elfe l'avait poussé, en murmurant un : lache moi avant de partir dans l'immense salle de bain, à coter de la chambre. Le sourire d'Irashoïe était devenu sadique.

*

Dans le Royaume de Madrozern, dans le village du Roi du Royame des Elfes Nobles, Galackt parlait avec son père.

- Père, je voudrais que tu me racontes l'histoire de mon pays. Pourquoi y'a t'il autant de aine entre deux Royaumes Elfiques? Nous sommes presque pareil, la même race. Je t'avoue que je ne comprend plus. Pourquoi le monde à t'il autant changé ?

- Ma fille, il y a bien des choses que tu ignores. Les deux Royaumes sont entrés en guerre en l'an 932. Une jeune et belle Elfe du Royaume opposé ainsi qu'un bon Elfe noble de notre Royaume, avaient eu une liaison amoureuse cachée. Et tu sais bien qu'une relation entre deux personnes de deux Royaumes differents c'est violé la loi, la pureté de la vie.
Cette Liaison fut decouverte.Sarin, qui était roi de notre Royaume à cette epoque, avait declenché la guerre au Royaume opposé. Cette guerre avait duré deux siecles avant que la paix ne soit signée.

- Tant de mort, tant d'années de guerre pour une simple liaison ?

- Tu es encore jeune Galackt, tu comprendras les lois et le respect quand tu muriras. Maintenant vas te preparer, nous devons allés à Arugan.

- La ville des Pirates ? Pourquoi père ?

- Prepares toi.

*

La ville d'Arugan était pleine de Pirates ivres et violents. Les pas des chevaux royales du Roi et de ses troupes se faisaient entendre.

- Attends moi ici Galackt, nous revenons dans peu de temps. Ne bouge surtout pas, c'est dangereux ici.

Mais lorsque les troupes et le Roi étaient entrés dans la forteresse des Pirates, Galackt avait deja disparu dans les ruelles de la ville. Elle marchait doucement, regardant chaques recoins avant de tomber nez à nez avec un jeune Pirate. Brun aux yeux verts brillants. *

- Ce n'est pas prudent mademoiselle de se promener ici toute seule.
- J'ai l'habitude jeune Pirate.

Elle avait tracé son chemin, mais il l'avait rattrapé. Leur regard s'était melangé, le regard de Galackt l'avait trahi. Elle le trouvait beau, même très beau.

- Je ... Mon père m'attends.

Elle avait courru vers les chevaux. Attendant son père et les troupes. Quelques instants plus tard, ils étaient sortis, les épées badigeonnées de sang. Galackt ferma les yeux devant cette vision d'horreur avant de monter sur son cheval et de partir avec les hommes et son père.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Dim 13 Jan - 20:47

Suite du chapitre III

Le soleil venait de se coucher. Le bleu noiratre de la nuit se faisait voir, et la musique de la fête d'Eurotathiate se faisait deja entendre.
Davrotern était seule dans sa chambre, vetue d'une magnifique robe. Il y avait un corcet, qui l'a serré un peu, et la robe tombée à ses pieds. Elle était beige et blanche avec des perles. Ses cheveux d'or bouclés étaient attachés avec des perles, et des petites fleurs blanches. Laissant apparaitre son magnifique visage.

- Mademoiselle, c'est l'heure.

Davrotern était descendue, rejoindre tout ce monde qui dansait, buver, chanter, rigoler.
Irashoïe l'a regardé, avant de se dirigé vers les musiciens. Quelques secondes plus tard, il s'avanca vers Davrotern, l'a prennant fermemant par le bras, l'emmenant au milieu du grand sejour. Tous les regards s'étaient posés sur eux.
Une musique de Salsa ( si vous avez regardé le masque de Zorro, ben c'est s'te musique ) commencée. Irashoïe avait collé Davrotern contre lui, suivant le rythme de la musique.

- Tu as toujours été cruel Irashoïe, ce n'est certainement pas aujourd'hui que ca va changer.

- Mais qui te parle de changer ? Tu sais très bien ce qu'il me faut pour vivre. Que je dois tuer une pauvres pucelle pour me nourrir de son sang.
Estimes toi heureuse de faire encore parti de ma vie.

La musique avait accelleré, Irashoïe tenait les deux mains de Davrotern qui dansait comme une déesse sur la musique.
Lorsque cette derniere été terminée, tout le monde les applaudissait. Davrotern l'avait regardé d'un air assez rebel.
En haut, dans les escaliers, son père l'avait observé, parlant à son fidel serviteur

- Ce n'est pas une attitude de Reine.

Il avait serré les poings.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mer 23 Jan - 21:03

chapitre IV

Il faisait nuit sur l'Urioth, ville où demeur le Roi du Royaumedes Elfes nobles, le père de Galackt.
Galackt était allongée dans son lit, regardant la Lune de la fenetre de sa chambre. Elle était seule. Son fiancée Iorgon n'était pas là. Il avait dit à sa belle qu'il devait repartir en mer, mais Galackt s'inquietait. Elle ne s'avait pas ce que Iorgon allait faire, contre qui, et faire quoi d'ailleurs ?
Toutes les questions qu'elle se posait l'empecher de dormir. Une larme avait coulé sur sa joue.

*

Dans une petite foret sombre, à quelques centaines de kilometres de L'Urioth, une petite lumiere se faisait voir dans une petite cabane, magnifiquement amenagée.
Dans un lit aux draps de soie blanche, se trouvait deux jeunes gens, dont le jeune homme était allongé sur le dos, la jeune femme sur le coté, enlacant ce dernier.

-Il se fait tard
- Reste un peu avec moi Iorgon, la fête n'est surement pas finie, je n'ai aucune envie d'y retourner.
Davrothern s'était legerement relevée, embrassant Iorgon.
- Puis je prefere rester avec toi.

Iorgon s'était également redressée, caressant le finvisage de la princesse.

- Tu sais ce qu'il se passera si on decouvre notre liaison.
- Seulement personne ne la decouvrira ...

Elle lui avait sourit, l'embrassant ainsi. Iorgon l'avait enlacéen même temps, la faisant retombée sur le lit.

*

Eurotathiate cherchait sa fille Davrothern, mais impossible de la trouver. Il avait demandé à Irashoïe, qui se fichait pas mal d'où pouvait se trouver Davrothern.
Après moulte tentative, Eurotathiate avait abandonné l'affaire demandant à Irashoïe de le rejoindre dans son bureau.

- Vous m'avez demandé Monsieur ?
- J'ai besoin de votre force et votre cruauté...
- Je ne suis pas si cruel que sa Monsieur.
- Mh ... Pas au point d'arracher la seule chose que ma fille possedait de sa defunte mère ? Ses ailes ... Assiez vous.

Irashoïe avait ( fermé sa grande gueule xD ) executé l'ordre du Roi.

- J'ai besoin de vous. Vous devez m'ammener Galackt vivante ici. Je compte sur vous pour faire ce qu'il vous semblera bon. Il faudra juste qu'elle meurt.
- C'est dans mes cordes Monsieur.
- Bien ... Je vous laisserai ma fille.

*

Le Soleil venait de se lever sur l'Uriothe, et Galackt ouvrit difficilement ses yeux. A sa grande surprise, et à son grand bonheur, Iorgon était là, assis à coter d'elle, main dans la main. Galackt s'était redressée, afin de l'enlacer.

- Je me suis tellement inquietée Iorgon ... Où étais-tu passé ?

Iorgon n'avait rien dit. Il s'était senti coupable de l'avoir inquieté pour rien,alors qu'il était dans les bras d'une autre ... La pire ennemie de Galackt.

- J'étais en mer. Un matelo m'a parlé d'une autre ville où se reunissent les pirates.
- L'as-tu trouvé ?
- Non. Mais je suis là maintenant. Enfin ... Aujourd'hui...
- Oui tu vas devenir capitaine de la flotte royale. C'est magnifique.

Ils s'étaient prit dans un langoureux baiser.

*

- Où est ce que tu étais cette nuit ?

Irashoïe était accoudé sur le lit, regardant Davrothern, avait une voix froide.

- Tu t'interesses à la femme qui t'aime maintenant ? J'étais à la soirée.
- Ton père t'as cherché. Tu mens Davrothern.
- Même si j'étais allée couchée avec le vieux du quartier, qu'est ce que sa te ferais ?
- Rien, sa m'passe par dessus la tête, je m'en contre fiche.
- Bien.

Davrothern ( s'était prit une grosse claque dans la gueule xD ) avait été blessée de la reponse d'Irashoïe. Elle l'aimait, elle se sacrifierait pourlui, et lui, il l'a traité comme un vulgaire jouet. Elle était sortie.
Irashoïe s'était levé. Il avait prit un autre escalier. Il avait rejoint l'ecurie, prennant son cheval, se dirigeant vers l'Urioth.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 29 Jan - 21:12

Galack était seule, en dehors du chateau, etouffant dans son corset.

- Au diable les chiens galeux qui ont inventé se stupide corset.

Elle se debattait avec, afin de respirer plus profondement lorsqu'une voix d'un homme se fit entendre.

- C'est surement les anglais ...

Galackt s'était retournée, voyant Irashoïe, grand Elfe noir sanguinaire, sur son cheval noir, avec un sourire sadique. Galackt allait pour crié, mais à peine eut-elle le temps d'ouvrir la bouche, qu'une petite fleche s'était plantée dans son cou, la faisant s'ecrouler au sol. Irashoïe leva les yeux au ciel

- Pauvre petite naive ...

*

Davrothern, son père ainsi que des hauts gens de la cour étaient dans une salle pour une reunion. Un des serviteurs du roi lisait un bout de parchemin.

- Davrothern serait promise au trone par decret du Roiau jour du 3eme de fevrier pa...
- Dans 6 jours ? Père, sa ne devait pas se faire avant deux mois.
- ... Par ordre du Roi, Davrothern devra être presente devant l'hotel à la quizaine de l'après midi, afin de recevoir la bague Royale et la couronne.
Sera present, Irashoïe malzorberth, Monsieur le Roi, les troupes royales, ainsi que le peuple.

Pendant ce temps, Davrothern avait tourné la tête vers son père, demandant d'une petite voix où se trouvait d'ailleurs Irashoïe. Son père avait haussé les épaules l'air de rien.

*

Dans les cages du sous-sol du chateau du Roi, Irashoïe avait deposé Galackt encore endormie dans la paille, fermant la cage derriere lui. Il avait jetté un sot d'eau sur la jeune Elfe, qui se reveilla.

- Où suis-je ?
- Dans le camps ennemie ma jolie.

Galackt serra les poings qui auraient du être destinés à Irashoïe s'il ne se serait pas trouvé derriere les barreaux de la cages.

- C'est dommage de gachée une beauté pareil, mais que veux-tu, les ordres du roi ne se contredisent jamais.
Au pire avant de mourrir, je te ferai oublié toutes peines.
- Mourrir ?
- Oh ... Nan nan, je t'ai ammené ici juste pour que tu serves de decoration.

Irashoïe avait fait demi tour afin de sortir des cages, rigolant sadiquement en murmurant un : quelle petite idiote.

*

La journée s'était ecoulée sur le monde. Dans la foret, la petite cabane était eclairée.

- Iorgon, il ne faut plus qu'on svoit, sa devient trop dangeureux.
- On est au fin fond de la foret, sa s'trouve elle n'est même pas ecrite sur les cartes et tu ne veux plus me voir? C'est Irashoïe c'est sa ?
- Il n'a rien à voir la dedans.
- Tu l'aimes sa se voit. Si tu veux gacher ta vie avec lui au lieuy d'être avec moi ...
- On se voit en cachette une fois par semaine, tu aimes Galackt ma pire ennemie, vous allez vous marrié. C'est pareil Iorgon.

Sans que Davrothern se doute de quelque chose, Iorgon l'avait embrassé. Seulement, un proches du Roi du royaume des Elfes nobles avait observé la scene ...

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mer 30 Jan - 20:20

Il faisait chaud dans le chateau de Davrothern. Les premiers rayons du soleil se faisaient deja appercevoir et sentir dans sa chambre.
Davrothern était assise sur une chaise, face à un miroir aux contours argentés, une brosse à la main.
Elle brossait ses cheveux d'or bouclés, delicatement. Sans appercevoir qu'elle était observée par Irashoïe, qui, quant à lui, était allongé dans le lit, torse nu.
Les yeux verts de la jeune Elfe brillaient avec la lumiere du soleil. Irashoïe n'eut qu'un sourire en coin avant de se lever.
Davrothern leva les yeux afin d'observer l'homme qu'elle aimait dans la vitre. Il s'était approché d'elle, et à sa grande surprise, il avait posé ses mains sur le fin et doux visage de la belle, avant de deposer un doux baiser aux coins de ses levres. Jamais il n'avait eu, ne serait-ce, qu'un petit moment d'amour et de passion comme sa.
Irashoïe avait delicatement prit la main de sa belle, deposant un baiser sur celle ci, d'avant de la faire se lever, et de l'enlacer contre lui. Pour la premiere fois ...

*

- Sorang ?

Galackt qui avait passé sa nuit dans la cage de la prison de la forteresse avait reconnu le jeune homme qui venait de se faire prisonnier du Roi des Elfes noirs.

- Mademoiselle.

Sorang avait un air stoïque. Il avait pensé à elle chaque jour depuis leur rencontre. Ayant un fort coté de fierté, il n'esseyait de rien montrer à la jeune elfe. Mais une femme savait reconnaitre un homme qui était amoureux.

- Pourquoi êtes vous ici ?
- Je suis un pirate.

La jeune Elfe avait ouvert ses yeux ( tant que c'est pas autre chose u_u ) regardant le jeune pirate qui se tenait devant lui.

- Mademoiselle, avec tout le respect que je vous dois, il faut que je libere mon coeur de toutes pensées, toutes peines qui le brule chaque jour depuis notre rencontre.

- Shut ...

Elle avait posé son doigts sur la levre de Sorang.

- J'avais tellement peur de ne plus jamais retournée dans cette ville de pirate, de ne plus vous revoir ... Votre visage, votre regard, votre sourire ... Vous m'avez tellement manqué Sorang. Vous avbez changé ma vie, par cette simple rencontre. Ne ressortez plus jamais de mon coeur.

Elle l'avait embrassé.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Sam 2 Fév - 14:28

- Il faut que l'on parte d'ici Galackt.
- comment veux tu faire ? Apart savoir casser les murs ...
- Ils vont nous pendre, demain ... Soit tu m'fais confiance ( il s'était levé ) soit tu restes.

Galactk s'était levée à son tour. Pendu ? Elle ne savait plus rien. Tant de coup, de violence, de colere, de haine qui regnait aujourd'hui dans ce monde ... Cette jeune Elfe noble, si pure et innocente, ne trouvait plus sa place parmit tous ces gens d'une cruauté sans pareille ...

- Je vais te porter, tu passeras à travers la fenetre. Dès que tu es de l'autre coté, cours le plus vite possible.
- Et toi ?

Sans rien répondre, Sorang avait porté Galackt.

- Montes !
- Je t'attendrai de l'autre coté Sorang. Que tu le veuilles ou non

Elle avait reussi à grimper à la fenetre. Sorang quand à lui, esseyer, mais cette derniere se trouver assez haut. Il allait abandonné, lorsqu'il senti quelque chose d'aller legé mais fouettant lui tomber sur la tête. Galackt lui avait lancé une corde.
Il grimpa jusqu'à la fenetre, lorsqu'Irashoïe arriva.

- ET TOI LA !

Sorang avait vite passé la fenetre. Irashoïe courru jusqu'à la sorti de la prison, sortant de la forteresse. Malheureusement, les deux amants s'étaient deja enfuis.Irashoie était prit dans une rage folle

- Jvais me le faire celui là. MAUDIIIIIT PIRATE

Il s'énervait tout seul, sautant sur place comme un petit garçon qui n'avait pas eu ce qu'il voulait
*

Il faisait nuit, assez froid. Une musique retentissait dans une taverne où tous les alcooliques se battaient sans cesse.
A l'interieur, Irashoïe tenait son verre de Rhum, ne pensant qu'à tuer Sorang, et Galackt ?
Sans l'avoir vu, de l'autre coté se tenait Iorgon. Pensif ne pensant qu'à tuer Irashoïe qui avait fait emprisonné sa belle.
Lorsqu'un jeune homme, fort beau, fin et grand entra. Sorang. Irashoïe se leva d'un bon, ayant bu cu sec son verre de Rhum. Il était face à Sorang, lorsqu'Iorgon arriva.

- Tiens tien, dit Iorgon d'une voix assez comique.
- Je n'ose imaginer ce que tu vas faire lorsque tu vas apprendre que Sorang t'as volé ta belle Galackt. Oh ... J'lai dit.

Il était tous les trois bourrés. Parlant d'une voix qui laissait qu'à faire rire.

- Perdon ?
- Ouais, s'te ptit morveux c'est tappé ta jolie fiancée dans les cages.

Iorgon avait deguené son épée avant de reculer legerement

- Vient te battre ptit, si, t'es un ptit !

Sorang avait deguené son épée à son tour. Irashoïe aussi.

- C'est parti !

Irashoïe, avait pointé son épée vers Sorang avant de tomber par terre, esseyant de se relever, pendant que les deux hommes qu'aiement Galackt se battaient.
Derriere eux, les pirates et Elfes ivres, se battaient aussi à coup de bouteille de Rhum.
Irashoïe, Iorgon et Sorang entammés un long combat, violent et spectaculaire à la fois.
Après quelques temps, Irashoïe n'était plus dans le combat ... Enfin ...
Après un son qui avait resonné comme un : Plash, Sorang tomba au sol. Irashoïe l'avait assomé à coup de bouteille de Rhum.

- héhé !

En haut de l'escalier, Iorgon et Irashoïe, qui étaient pire ennemie en temps normal, avaient jetté Sorang par dessus la barre de l'escalier.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Turner
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1868
Age : 26
Localisation : sur le Black Pearl
Emploi : Pirate
Amour : William Turner
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Sam 2 Fév - 16:47

[Un siècle plus tard ...]

J'adore trop l'histoire.
J'avais même pas tilté qu'hier après avoir tout lui les chapitre j'avais même pas répondu -_-" (je croyais pourtant lol, j'ai alzheimer xD)

(pauvre Sorang !)

_________________

° o O 0 O o ° - Femme de Will et l'aime plus que tout - ° o O 0 O o °
{ - + - Maman de deux anges - + -}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates-of-caribbean.forumactif.com
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Dim 3 Fév - 18:14

[ xD Merci ]

Le soleil c'était levé. Sorang s'était assis, avec un mal de crane. Il regardait tous les alcooliques, allongés au sol, avant de prendre en main une bouteille de rhum cassée.
Il avait parlé d'une voix un peu ... vagabondante

- Oh ... c'est gentil sa ...

*

Dans le chateau d'Eurotathiaque, Davrothern était tirée par deux bourreaux du Roi

- Mais vous devez me dire ce qu'il se passe. Je vais être votre Reine alors LACHEZ MOI !

Sans rien dire, les gardes avaient ouverts la porte du bureau du roi, refermant derriere Davrothern

- Père, vous devez dire à vos hommes que la douceur n'est certainement pas leur point fort

Elle se tenait le bras. Elle plissa les yeux voyant Irashoïe et son père qui semblaient ailleurs et terrifiés.

- Notre armée est en bas du chateau, la guerre est declarée Davrothern.

Lorsque son père avait fini sa phrase Davrothern equarquilla les yeux.

- Comment ca la guerre ? Qui l'a declaré, et pourquoi ?
- Les Elfes nobles.
- Pourquoi ? Pour cette pauvre naive de Galackt ?
- Non ... Un certain Iorgon, sa te dit quelque chose.

Davrothern eut le souffle coupé. C'était à cause d'elle, elle, que la guerre était declarée. Par sa liaison avec Iorgon, ils n'avaient même pas su être le plus discret possible.
Elle avait regardé son père, puis Irashoïe avant de se dirigé en quadruple vitesse vers le balcon, posant ses mains sur la rambarde de marbre. Elle fut mal en voyant les troupes de son père avec les fusils en main, et de voir à quelques metres à peine, la troupe du Roi des Elfes nobles.
Elle retourna dans le bureau de son père, presque essouflée, le regardant.

- C'est à cause de moi si cette guerre à eu lieu .. ( elle regardaiit Irashoïe, avant de reposer les yeux sur son père ) .. alors je serais la seule à me battre.
Si le Roi adverse me tue, la guerre éclatera. Si je le tue, alors les ennemies devront repartir.

Sans même que son père ou Irashoïe ne put dire quoi que se soit, Davrothern était descendue dans le hall.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Lun 4 Fév - 20:38

- OUVREZ LES PORTES!

Irashoïe ainsi que le Roi Eurotathiate étaient sur le balcon du bureau du roi, regardant les troupes qui formaient quelques metres de vagues humaines devant le chateau, puis la troupe du Roi adverse.
Irashoïe senti une frayeur lui montée en lui ... Avait-il peur pour Davrothern ?

Les portes du chateaux s'ouvrirent, et un cheval, blanc, galopait à grande vitesse à coter des troupes d'Eurotathiate. Le cheval avait ralenti, avant de s'arreter.
Davrothern était descendue de ce dernier, une épée et un bouclier en main. Elle s'avancait doucement vers le Roi adverse, jettant un rapide coup d'oeil à son père et à Irashoïe. Le roi avait attaqué, ouvrant alors le combat. Si Davrothern avait encore eu ses ailes, elle aurait pu avoir l'avantage.
Elle attaquait et se proteger lorsqu'il fallait. Ce spectacle avait duré quelques minutes avant que le Roi frappe Davrothern avec le poing. Elle avait reussi à ne pas tomber au sol, mais sa l'avait quelque peu assomé. Elle s'approcha doucement de lui. Ils se tournaient autour, et Davrothern le regardait avec un regard noir, avant de prononcer la phrase qui venait de lui arriver au coeur :

- quand ton heure viendra, je me pencherai sur ton corps en souriant.

Elle avait attaqué. Quelques minutes après, Davrothern était rempli de blessures, de marques, mais sa rage montait de plus en plus. Le roi l'avait violament frappé, avec le poing, ce qui l'a fit tombé à genoux au sol, dos à lui. Il s'approchait doucement d'elle, l'épée levée, et elle, elle ne bougeait plus.

- Mais qu'est ce qu'elle fait ?

Irashoïe était vraiment inquié. Le roi avait levé son épée afin de donner le coup final, mais Davrothern se releva, plantant son épée dans le cou du roi qui tomba au sol, mort.
Elle avait regardé la troupe ennemie, avant de regarder le corps mort, en souriant.
Elle fit demi tour vers son cheval qu'elle monta lorsqu'une voix se fit entendre. Surement l'un des chef du gouvernement adverse.

- Liberez Galackt et nous jurons que l'on ne reviendra plus jamais ici.

Davrothern ne sut quoi faire. Elle avait regardé son père, puis un homme de la troupe de son propre père lui avait parlé, c'était surement le commendant :

- Ne la liberez pas, elle doit mourrir. Nous nous battrons pour notre Royaume mademoiselle.
- Vous êtes un bon homme monsieur. Que Dieu soit avec vous.

Elle lui avait sourit, avant de repartir dans le chateau. Le jour d'après allait être le jour le plus sanglant, le plus meutrier qu'ils auront vecu ...

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 5 Fév - 20:26

Davrothern était rentrée dans le sejour du palais, s'asseyant sur l'un des fauteils. Son corps était couvert de blessures, de sang, mais peut importe, le roi adverse était mort. Pourtant, la guerre allait quand même se deroulé.
Elle avait jetté son épée au sol, montrant sa colere dans son geste avant de se lever, afin de prendre l'escalier qui menait au bureau de son père.
Elle avait entendu de nombreux bruits. Les bruits de pas, qui s'eloignaient progressivement, puis des hurlements comme " avancez vous " " aux armes " " on avance ". Elle plissa les yeux avant de courrir dans les escaliers et d'ouvrir la porte du bureau de son père. Ce dernier et Irashoïe n'avaient pas changé de place. Ils étaient toujours sur le balcon, regardant le triste spectacle de leur situation s'offrir sous leurs yeux. Davrothern s'approcha d'eux, posant ses mains sur la rambarde de marbre, entre Irashoïe et son père. Ses cheveux noirs bouclés volaient avec le vent glacial. Elle voyait les troupes ennemies à quelques kilometres du chateau, puis l'armée de son père qui étaient à quelques metres de l'armée adverse.

- C'est horrible. ( dit-elle en suffoquant )

Irashoïe l'avait regardé, avec un air stoïque mais quelque peut sadique à la fois.

- Voila ce qu'il se passe quand on ne reste jamais à sa place.
- Ca va hein.

Oui, c'était par le manque d'amour et de douceur de la part d'Irashoïe que Davrothern était tombée dans les bras de son amant, même si Irashoïe était l'homme qu'elle avait toujours aimé depuis son enfance.
Elle avait donc fait demi tour, sortant du bureau de son père, afin de rejoindre le hall.

*

Les troupes Elfes noirs étaient à quelques centaines de metres des troupes elfes nobles.
Le commendant, parlait avec un de ses collegues, avec frayeur

- Ils sont trois fois plus nombreux que nous ( il avait tourné la tête vers les troupes ennemies ) ... On y arrivera jamais !

En effet, les troupes elfes nobles étaient constituées de plus de 600000Elfes, alors que les troupes elfes noirs étaient que 90000.
Un bruit, quelque chose, avait attiré l'attention des troupes, puis du commendant qui avait sourit en decouvrant ce qu'il se passait.
Un cheval galopait en quadruple vitesse. Il s'était majestueusement cabré devant la troupe elfes noirs, faisant un quart de tour sur ses pattes arrieres avant de se repositioner.
Davrothern regardait les troupes ennemies avec un regard noir, mais elle ne semblait pas terrifier.
Elle fit galoper son cheval juste qu'au centre de l'espace qui n'était pas occupé. Le chef de l'armée adverse en fit de même. Lors des quelques metres restants, les deux chevaux trottaient au pas royal.

- Davrothern ... Le trone n'est même pas à vous que vous avez deja un comportement de reine...
- Je prefere m'entrainer avant d'acceder au trone afin de bien gouverner mon royaume. Dommage que votre Roi n'est plus là pour le voir.
- Je trouve sa assez ... superflue.
- Lorsque votre armée sera aneantie, la couronne elfique m'appartiendra. Dommage que vous ne serez plus là pour le voir aussi.
- On est 3 fois plus nombreux que vous, comment voulez vous gagnez ?

Davrothern eut un sourire narquois, faisant reculer son cheval de quelque metre, faisant un signe de tête. Des boulets de canon partaient des trois tours du chateau, sur les troupes elfes nobles. Les guerriers partaient dans tous les sens afin de les eviter, mais cette action fut un massacre.
Après quelques minutes, Davrothern fit signe d'arreter le feu. Elle fit alors demi tour. Son cheval avait galopé jusqu'à sa troupe.

- VOUS M'AVEZ TOUS PROUVE QUE VOUS ETIEZ DES HOMMES BONS ET FORTS. Et si aujourd'hui vous devez mourrir, alors je mourrais avec vous.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 5 Fév - 20:38

Les chevaux de l'armée Elfe noir s'avancaient doucement vers l'armée Elfe noble qui tentait de se repositioner assez vite afin d'eviter un deuxieme massacre des Elfes noirs.

- A L'ATTAQUE !

Les chevaux de l'armée de Davrothern avait acceleré le pas. LEs premiers coups d'épée, de cris de douleurs, d'attaques se firent entendre. La guerre avait commencé. Une guerre sanglante était lancée, pour les mêmes causes que la guerre precedante. De nombreux cadavres d'hommes et chevaux se faisaient appercevoir.
Davrothern avait reussi à faire remonter le courage à ses hommes, qui ne pensaient qu'à la victoire.
De nombreux coups d'épée et des fleches qui volaient dans les airs, du sang qui coulait sur les corps, et les morts qui tombaient chaques secondes au sol. Voila ce qu'une simple liaison, un mort d'un Roi, et l'emprisonnement d'une princesse avait causé dans un monde où la paix avait été signée.

Davrothern était au sol. Son cheval avait été blessé. Elle se releva, continuant le combat. Ses marques de son precedant combat s'étaient réouvertes, et de nouvelles se fient marquer sur son corps. La pointe de son épée avait rencontré la pointe d'une autre épée. Lorsqu'elle releva le visage, elle put voir un homme assez grand, aux cheveux noirs, court, avec une longue tresse argenté. Des yeux fins bleus ... Iorgon.
Ils s'étaient regardés, assez surpris mais avec une pointe de nostalgie. Mais ce moment fut assez court. L'ancien couple d'amant avait été separé par une attaque des Elfes Nobles. Davrothern avait su se protegé.

Tant de poussiere qui rendait la scene invisible. Tant d'inquietude dans les yeux d'Irashoïe ... Il était rentré dans le bureau du père de sa fiancé, rejoignant le hall. A sa surprise, la soeur de Galactk était là, un arc en main. Une fleche se planta dans le bras d'Irashoïe.

- Il me fallait ta mort sur ma conscience afin de mourrir en paix à mon tour. Le poison fera effet immediatement. Demain, à la même heure, tu seras mort. Le monde sera debarassé de toi ...

Sans qu'Irashoïe ne put faire quoi que se soit, Myriam avait disparu.

*

Après quelques heures, les cris s'étaient effacés. Un silence regnait. Irashoïe était retourné près d'Eurotathiate, l'air de rien. Il plissa les yeux. Le nuage de poussiere embommé l'entrée du royaume.

- Pourquoi se silence ?

Eurotathiate eu tres vite sa reponse. Davrothern, le commendant ainsi que les survivants de l'armée des elfes noirs étaient arrivées, tous souriant de joie, et de soulagerement. Le massacre s'était également presenté. Ils n'étaient plus que 20000 survivants. Mais des survivants qui avaient gagné une guerre. Une paix provisoir venait d'être signée, avant la paix finale.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Turner
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 27
Localisation : Hollandais Volant
Emploi : Pîrate
Amour : Elizabeth...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 5 Fév - 20:50

Une foule de gens était dans la cour du chateau d'Eurotathiate. La famille, les amies ainsi que des nobles, et le peuple.
Un pretre était placé à l'autel devant un recepiant d'eau benite et une bible ouverte.
Irashoïe souffrait. Son bras était paralysé. Il étouffait quelque peut. Il avait la tête tourné vers quelques hommes de la troupe.
Dans la foule, un homme, avec un chapeau, et un costume noble se faisait discret et cacher son visage : Iorgon.

- DEMI TOUR DROITE. LEVEZ LES BAILLONETTES !

Eurotathiate ainsi que Davrothern, qui était vetue d'une majestueuse robe, étaient arrivés. Le bras de cette dernier entouré celui de son père, qu'elle regardait avec inquietude et angoisse. Le sourire qu'il lui avait rendu, était pour l'apaisait.
Ils commencérent à marcher, sous les baillonettes levés au ciel, avant d'arriver devant les marches de l'autel. Ils montérent tous les deux.
Ils s'étaient mit l'un en face de l'autre. Le pretre avait passé un petit coussin rouge qui portait la bague royale. Seul le gouverneur du royaume l'a porté. Avant c'était eurotathiate, mais aujourd'hui Davrothern allait être reine.
Eurotathiate avait trempé la bague dans l'eau benite, avant de la passer au doigt de sa fille. Il lui avait prit la main, baisant alors la bague.
Puis Davrothern s'était accroupie. Le Roi avait prit l'épée royale, faisant le signe de croix, avec le plat de l'épée, au dessus du crane de sa fille. Lorsqu'il eut terminer le rituel, il prit la couronne, qu'il mit sur la tête de Davrothern qui se releva. Ca y est, elle était Reine.
Elle regardait sin peuple, avant de regarder Irashoïe qui lui avait sourit. Davrothern lui avait rendu son sourire avant de reporter son regard sur le peuple.
Un homme avait crié :

- VIVE LA REINE

Le peuple entier avait crié à son tour, repetant plsuieurs fois :

- VIVE LA REINE.

_________________


[ Fou de sa femme; Aime son fils plus que tout ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Turner
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1868
Age : 26
Localisation : sur le Black Pearl
Emploi : Pirate
Amour : William Turner
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   Mar 5 Fév - 21:17

Encore uen fois: j'adore Very Happy

_________________

° o O 0 O o ° - Femme de Will et l'aime plus que tout - ° o O 0 O o °
{ - + - Maman de deux anges - + -}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates-of-caribbean.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espace d'Anaïs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espace d'Anaïs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirates of the Caribbean :: En dehors du RPG :: Espace imagination :: Espace Perso-
Sauter vers: